top of page
Untitled.jpg

Marianne Adnet

Née à Namur le 19 juillet 1962.  Licenciée en sciences, option biologie.  Agrégée de l'enseignement secondaire supérieur et enseignante. Diplômée de l'enseignement secondaire artistique à horaire réduit des arts plastiques, visuels et de l'espace et spécialisée dans les arts du feu et plus particulièrement la céramique chez le professeur Geert Van Der Borght.

Expositions collectives lors des présentations des travaux de fin d'année à l'Ecole des arts.

Lauréate du prix des Amis de l'Ecole des Arts de Braine l'Alleud en 2018.

Depuis lors, Marianne Adnet a travaillé sur une multitude de projets artistiques. Ses œuvres ont été présentées avec succès dans plusieurs expositions individuelles et collectives en Belgique.

Démarche personnelle 

Exercer le regard, tenter de percevoir, imaginer.

Le processus est lent.

L’idée change, se métamorphose, la morphogenèse se fait dans et avec la matière.

L’argile est matière et temps.

Les fines particules gardent en mémoire les mouvements passés.

Le fil conducteur associé à ma démarche est une forme qui rappelle celle du clou. 

Elle comprend ligne et point, cylindre et surface. 

Pour suivre l’idée, le geste est répétitif, méditatif.

Roulés, amincis, modelés un à un, produits en série ; les clous, en argile ou porcelaine, sont rassemblés, enfoncés

ou simplement déposés sur un support, qui est pour moi une question récurrente.


La disposition des pièces suggère des structures tantôt organiques, tantôt minérales et parfois même architecturales.

Quant à la dimension, elle invite à changer d’échelle. Entre les clous, un intervalle, un espace, un écart, 

une mise à distance, une approche.

Les sujets sont ancrés dans les petites choses de la vie quotidienne, l’actualité, les mots, l’histoire de l’art.


Aller à l’essentiel. 

Prélever le moins de matière, récupérer les restes économiser l’énergie et l’échantillon devient œuvre.

A propos: Parcours
bottom of page